EVENEMENT ! Reportage au mondial de l’automobile !! Et première interview de ce nouveau blog !

Et oui, je vous l’avais promis, un petit reportage sur le mondial de l’automobile. Et bien le voila. Au programme une interview de Marc Herbelot, véritable encyclopédie de l’automobile. N’hesitez pas à donner vos impressions sur

Nous voila au mondial ! Enfin ! Mon moundiaaaal à moi, bien plus attendu que celui du foot dont je me fous……
Cette année, j’ai eu la chance de m’y rendre avec Marc Herbelot, un ami doublé d’une encoyclopédie de l’automobile. Par conséquent, je lui ai demandé d’etre le premier interviewé de ce nouveau blog. Voici, photos à la clef, cette interview d’un passionné éclairé !!

>Alors Marc, bilan de ce cru 2006 ? Qu’est ce qui t’a le plus marqué ?

Ce qui m’a marqué cette année au mondial, chez les constructeurs français, ce sont leurs concepts car ! Les trois Géants français ont prouvé, de par leur coup de crayon et les joyaux qui en sont nés, jusqu’où pouvait aller leur créativité. Paradoxalement, on notera que le cru Français 2006 est très pauvre en nouveautés concernant les modèles de série.
On remarquera l’arrivée future de la 207 CC, matérialisée ici sous le nom « epure ». Il y a fort à parier que la future 207 CC en reprendra la plupart des éléments de carosserie, sinon la totalité, sauf peut être la couleur blanche pimpante du tableau de bord et de la sellerie.

Mais aussi l’étonnant concept C-METISSE de Citroën :

Et bien sur ! La star de ce mondial : l’incroyable 908RC, d’une beauté inouie…

>Et sinon Marc, les constructeurs étrangers ont-ils bien travaillé ? Quels sont tes coups de coeur de cette année ?

Et bien, autres lieux, autres moeurs ! ; avec les constructeurs de prestige tels que Ferrari, Aston Martin ou encore Lamborghini, qui n’ont de cesse de nous faire rêver avec leurs modèles sortis tout droit d’un autre espace-temps.
Avec la 599GTB FIORANO, ferrari démontre une fois de plus la maestria dont ils font preuve à chaque nouvelle venue dans la famille du mythe de maranello.

Moins neuve mais tout aussi extravagante, la DB9 d’aston martin dégage un sentiment d’élégance absolue doublée d’une impression acerbe de puissance et de sportivité à l’anglaise.


Dans un genre totalement à part, les plus germaniques des italiennes, j’ai nommé la lamborghini Gallardo et sa grande soeur, la Murciélago, font figure d’ovnis de la route. Les lignes tendues, taillées à la serpe, font davantage penser à des avions de chasse qu’à des automobiles. Mais chez lamborghini, tout est fait pour que la brutalité et la puissance extrême transpire de par le dessin de ses modèles.

Un peu moins exaltant et beaucoup plus proche de la réalité, il s’agit néanmoins de mon coup de coeur 2006. La Honda civic type R, nouvelle du nom, enfonce le clou chez les constructeurs novateurs en terme de design. Particulièrement impressionante, cette honda l’est sous toutes les coutures, de l’intérieur avec son tableau de bord façon cockpit d’avion, à l’extérieur avec cette face dont les optiques font corps avec la calandre. Même constat de futurisme à l’arrière avec cette double sortie triangulaire du plus bel effet. IL ne fait aucun doute que le ramage se rapporte au plumage avec ce fabuleux quatre cylindres de 201cv et un train avant surement encore plus efficace que la dernière mouture, déja considérée comme la plus redoutable des tractions.

>Alors ? Il parait que les japonais ont vraiment une avance considérable ne matière de motorisation d’avenir ?

Tout à fait ! Je lève mon pouce également à un autre constructeur nippon, lexus, dont l’avance technologique acquise en terme de motorisation hybride est en train de se consolider. La dernière LS600H en est la preuve roulante. Mue par un V8 essence doublée d’un moteur électrique totalisant 450cv, cette berline, certes un peu calquée sur la BMW série 7, ne consomme que 9 litres pour 100kms parcourus. Une véritable démonstration de sobriété quand les concurrentes à motorisation classique essence à puissance équivalente consomment 3 fois plus !

>Et les petits constructeurs s’illustrent aussi n’est-ce pas ?

Absolument, avec un autre mélange de style dans cette STOLA étonnante tant elle concentre en elle des bouts d’autres. A la fois SL mercedes dans le dessin, des feux arrière d’alfa GT, une calandre de Maserati et des optiques avant issues en même temps de la Série 5 BMWet d’une aston martin. Joli melting pot en tout cas.

>Et pour conclure, tu nous a gardé un des concept les plus attendu cette année ?

Oui. Pour finir, j’ai également retenu la dernière née des chez audi, la R8. Sorte de gros TT, elle dégage puissance et sportivité, notament du au fait qu’on voit le V8 FSI à travers le vitrage « dorsal ». On pourrait la comparer, dans un style tout à fait différent, à une gallardo, mais cette fois ci chez la marque aux anneaux.

Merci à toi Marc et de ton avis éclairé sur ce mondial !

Quant à moi, j’ai eu à peu près les même coups de coeur que mon ami Marc. Je rajouterai à cela ma découverte des berlines de chez Subaru qui m’ont étonné par leur classe et leur équipement associées à leurs moteurs et leurs chassis légendaires, berlines qui gardent un esprit sportif mais d’allure bien différente de la fameuse WRX qui équipe les gendarmes 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *