Les campagnes de prévention en France sont elle assez efficaces ?

Les campagnes de prévention peuplent régulièrement les espaces publicitaires. On peut constater que certaines comme celles pour la prévention routière sont souvent très violentes donc choquantes, et d’autres moins. Quand je vois le dernier spot de prévention contre le Sida, je me pose des questions sur son efficacité…..

La violence est l’un des vecteurs de mémorisation le plus utile. En effet, la création d’une plateforme anxiogène engendre souvent une rémanence plus élevée et ainsi permet de mieux faire passer le message dans ce type de spot. La réalité des accidents de la route, ou domestiques ou bien la maladie est extrêmement dure et violente. Voila pourquoi il est je pense que les protestations qui insistent sur le fait que les publicitaires en rajoutent ne sont pas fondées. Ils sont simplement réalistes et présentent une violence crue, telle qu’elle est.
Je pense par exemple que le dernier spot pour la prévention contre le Sida n’est pas assez choquant. La réalité de cette saleté de maladie est absolument terrible. Il est nécessaire de la mettre en avant. Le Sida doit faire peur. Au lieu je pense de se focaliser sur l’acte sexuel, donc de transmission, en lui même tout au long du spot, il serait intéressant de se concentrer sur les conséquences et seulement de finir sur la protection lors des rapports.

Allez un petit exemple de spot extrêmement réaliste pour la prévention contre les accidents domestiques et au travail que je trouve très intéressant. Attention, il est très dur.

Le fait de nous mettre sous le nez cette scène nous permet de voir que très simplement, tout peut déraper. Pour avoir personnellement frôlé cette situation il y a quelques années avec une cocote minute, je peux vous dire que je suis depuis extrêmement prudent. Mais ce n’est heureusement pas le cas de tout le monde, et par conséquent, je pense qu’être simplement réaliste permet de toucher directement la raison du spectateur. Il comprend qu’une simple flaque d’eau ou bien manipuler une marmite bouillante en dilettante peut être extrêmement dangereux. C’est ce drame caché derrière une acte bénin et imprévu qui nous fait prendre conscience du danger.

Toutefois, certaines concessions peuvent être soulevées à cet argumentaire. Même si je milite pour le choc dans ces spots, ce n’est pas non plus la panacée. Il est possible aussi d’imaginer des conséquences inverses chez le spectateur. En effet, le spectateur peut très bien réagir de façon opposée et générer une sentiment de rejet de la part de son cerveau, du fait de la violence de ces images que ce dernier veut oublier. De ce fait, il est possible que la rémanence de cette publicité soit très significativement atténuée.
On peut donc constater qu’il n’y a pas de solution miracle mais je pense que la violence sèche, crue, réaliste, est une piste a conserver.

  1 Comment

  1. Cédric   •  

    La question est plutôt de se demander si les campagnes sont assez « efficaces » ? ;o)

    Pour en avoir discuté récemment (n’est-ce pas ?), il est certain que, pour certains contextes (notamment le SIDA, la prévention routière ou les ravages du tabac, …), il est nécessaire à mon avis de concevoir des publicités volontairement « choquantes », afin de marquer les esprits du public (un peu le principe du côté « trash » de certains buzz sur le web).

    J’ai pour exemple la publicité relative au SIDA diffusée il y a quelques temps, où l’on voyait défiler des blocs de texte (à priori indépendants les uns des autres) qui finissaient par se rejoindre pour former le bloc « Vous avez flirté … avec le SIDA », tellement révélatrice des situations quotidiennes, et qui pour le coup ne pouvait qu’attirer l’attention et susciter à la refléxion, donc à la prudence vis à vis du SIDA !

    En revanche, la dernière publicité diffusée, toujours relative au SIDA; où l’on observe des scènes « amoureuses », me semble un peu trop « gentille » pour refléter le fléau et la gravité que représente cette maladie …

    Essayez de vous remémorer la dernière publicité relative à l’un des thèmes évoqués ou autres similaires, et vous conviendrez de celle qui a atteint son objectif (et par élimination, ce celles qui ont fait un « flop » !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *