Pourquoi enterrer si vite Microsoft ?

Je voulais partager mon avis sur la situation de Microsoft dont on entend souvent tout et n’importe quoi.
Je vous invite d’ailleurs à voir ce diaporama qui résume les 33 ans de carrière de ce génie qu’est Bill Gates, un homme généreux, simple et un inventeur hors pair.
Ce billet à pour but de faire un panorama de la position de Microsoft et surtout pour moi d’aller à contre pied des exagérations que l’on peut entendre sur la mort de Microsoft. Le géant va clairement devoir faire face à de significatives difficultés, c’est clair, mais delà à dire qu’il est déja mort, c’est je pense bien présomptueux…L’offensive des applications open source (initiative d’une humanité et d’une magie qui m’émerveillent souvent), n’arrive pour le moment pas à faire frémir MS malheuresement. Car il n’y a rien de plus beau qu’un paysage concurrentiel fourni. Google vient d’entrer dans la salle de bal…mais arrivera-t-il a doubler la reine du bal de Redmond ? Et le modele publicitaire de Google ou le modele gratuit communautaire de l’open source seront-ils assez puissants à l’avenir pour arriver a lutter contre MS ?

Déjà mort ? A priori non…

Ah Microsoft……tout un poême. Qu’on l’aime ou la deteste la société ne laisse pas indifférent. Et bien je vais vous sembler peut-être à contre courant de la mode – qui considère que le géant de Redmond serait en difficultés voire meme que la viande soit déja froide d’après certains « prophètes » les plus aventureux – car je pense que MS est tout sauf refroidi…… Il est clair que là ou il était le roi de la savane, le Lion patriarche tout puissant, il se voit désormais disputer la place convoitée par un jeune lion fougueux nommé Google (très très fougueux même). Mais il serait bien mal avisé de croire que le vieux roublard, soit déjà battu (je parle à titre général, pour le search, il ne pourra probablement jamais rattraper Google qui a capitalisé une expertise incroyable dans le domaine). Je pense que cette réaction est même révélatrice de la puissance actuelle et passée de Microsoft, il était devenu tellement incontournable que le simple fait qu’il perde quelques part de marché voire son monopole  incite certains à dire qu’il est mort. Il est attaqué, perd peut être un peu d’altitude, mais voyez de quel sommet il descend. J’entendais encore l’autre jour sur une radio nationale, un invité dire avec une certitude quasi absolue que Microsoft allait probablement passer l’arme à gauche face à Google. C’est je pense totalement exagéré, et même Google en est conscient.
Je ne suis pas tout à fait dans la mouvance actuelle soumise à l’exagération caractérisée et les raccourcis hasardeux du genre « Facebook est le futur Google », « Microsoft est enterré », « Yahoo dépassé »….Je ne dis pas que je n’y songe pas en voyant le génie avec lequel Google developpe ses nouveaux services (voire meme les réinventant avec génie), étonnants les uns après les autres, toutefois la raison me fait relativiser bien des choses. Voici pourquoi…

Un acteur majeur du Web

Microsoft est un énorme poids lourd. Il est clair qu’il a raté le virage du search-marketing, ou s’est engoufré Google avec le succès qu’on lui connait et Yahoo derrière.
Toutefois, le récent rachat de l’activité search de Yahoo ainsi que le lancement de Bing montre que MS n’a pas baissé les bras. En effet, Bing est plutot performant. Il est clairement le premier moteur de recherche lancé récemment à se rapprocher de Google. On y est pas encore, d’autant que Google au moment ou je vous parle s’apprête à sortir Caffeine, sa nouvelle mise à jour majeure de son fameux algorithme qui a fait son succès, toutefois Bing fait un très bon début.
Il est donc acté que MS a globalement loupé le coche du search, mais déracinons l’arbre qui cache la foret et voyons un peu l’étendue boisée que l’on cache un peu trop souvent derrière.
Microsoft bénéficie d’un solide portefeuille d’activité relatifs au Web. En ce qui concerne le grand public, tout d’abord. La messagerie hotmail reste l’une des plus utilisée au monde, Msn messenger a écrasé la concurrence et bénéficie d’un monopole sur la messagerie instantanée. Associés aux portails Msn, ces services touchent une audience extremement large, notamment sur le public jeune. De même, récemment, Microsoft a transformé sa plateforme Live en véritable réseau social. Et lorsque l’on sait la puissance de sa plateforme en terme d’audiance et de pénétration, on se dit que c’est un évenement important. De plus Microsoft a pu passer des accords avec Facebook qui seront probablement très  rentables à l’avenir car Facebook prépare sérieusement son avenir et Microsoft est partenaire du géant des réseaux sociaux.
De plus, leur puissance financière colossale peut permetre à MS de racheter beaucoup d’entreprises cibles interessantes surtout en période de crise comme en ce moment. Car avec un fond de caisse considérable et leur force de frappe de ce fait….ils ne vont pas se géner afin de racheter des cibles de premier choix…

Il faut ajouter également que Microsoft fait quotidiennement parler de lui sur le Web en ce moment. Il multiplie les sorties, les innovations sur le Web. Je les trouve particluièrement actifs en ce moment dans le domaine. C’est un élément important, car il est fort possible que ce regain d’activité et de sorties illustre une véritable motivation en coulisse à prendre le virage de l’Internet à 100% et trouver des relais de croissance complémentaires à leur logiciels. Je pense que Microsoft, même sur le Web n’a pas fini de nous suprendre…Bing a quand même réussi à faire frémir Google lors de sa sortie.

Une vache à lait scellée dans le béton nommée Windows

Google a ses adwords, Microsoft a ses systèmes d’exploitation, autrement dit des vaches à lait, du core business. Le fond de caisse des géants. Je ne débattrai pas sur le sujet des ventes forcées de Windows dont on sait tous que c’est discutable. Pour autant, à part Linux, au jour d’aujourd’hui, personne n’est encore arrivé a concurrencer Windows sur PC  et ce, pour plusieurs raisons assez claires.
Tout d’abord, il est necessaire d’avoir une puissance financière extremement conséquente et donc une armée considérable d’ingénieurs logiciels pour développer un système d’exploitation d’envergure. Les seuls à mon sens aujourd’hui capables de se lancer dans l’aventure seraient IBM ou Google.
Google a annoncé le lancement prochain de ChromeOS, le concurrent de Windows chez big G, mais il est très difficile je pense de comparer les deux OS, car celui de Google est nettement plus light.
L’autre raison est de savoir si cet eventuel compétiteur sur les OS arriverait a faire imposer son système. Les distributions Linux sont remarquables, mais malgré leurs qualités indéniables, ils ne s’imposent pas dans le grand public car il est difficile de faire fléchir la notoriété de MS sur ces produits auprès du grand public. Preuve en est avec les netbooks qui font un carton en ce moment. Ils ont été lancé au commencement avec des distribution Linux. Mais à la lueur du succès aussi impressionnant qu’innatendu de ces petites machines, Microsoft n’a pas tardé à contre attaquer et proposer son Windows XP à prix bradé. Désormais, c’est même du Windows 7 que l’on voit fleurir sur les netbooks. Résultat, Asus et consors intègrent Windows…donc…victoire de MS, car le public est plus confiant en Windows. Mais cela ne s’arrête pas seulement au grand public. Nous le verrons plus bas.Il est parfois coutume de mettre en exergue les eventuelles pressions de Microsoft sur les fabriquants et revendeurs de PC. Même si c’est peut etre vrai, ce n’est pas la raison principale du maintient de MS. Le grand public voire meme les professionnels ont découvert l’informatique avec Windows. Il va etre extremement difficile de faire changer les habitudes. Toujours ce paramêtre « confiance », « habitudes ». Les gens n’aiment pas être perdu, surtout dans l’informatique….Cela arrivera, je souhaite que le libre continue sa percée, ou bien Apple qui a signé de belles innovations (je suis le premier convaincu, j’ai switché sur Mac)…Mais cela prendra du temps…Déraciner un arbre de pres de 30 ans n’est pas si simple….
Enfin, MS a complètement changé la donne en terme de conception d’OS. En effet, là ou il y a quelques temps, on pouvait lui reprocher de se reposer sur ses lauriers avec Vista, mal concu, trop gourmand, peu compatible, aujourd’hui avec  Windows 7, MS, a véritablement pris en compte les remarques des utilisateurs et a corrigé le tir. Résultat, Windows 7 est, de l’avis des spécialistes, l’un des OS les plus aboutis qu’a sorti MS avec XP. Certains disent même qu’il est le meilleur qu’ai jamais conçu Microsoft. Par conséquent, ceux qui disaient qu’MS n’innovait plus dans ce domaine, ont peut etre parlé trop vite…Et les ventes s’en font sentir, car Microsoft réalise un chiffre d’affaire très important sur ce système d’exploitation. Et pour l’avoir testé, c’est effectivement une très belle réussite.

Les applications bureautiques toujours incontournables

Nous avons parlé de Windows, la vache à lait, mais n’oublions pas LA deuxieme énorme vache à lait de Windows….Microsoft OFFICE. Qui malgré la performance des solutions open source (j’ai essayé open office et c’est plutot sympa), la solution de MS reste indétronable. Du coté de montain view chez Google, ca commence à percer avec Google Documents, qui je dois dire est pas trop mal fait, gratuit et rassemble les fonctionnalités de base. C’est la première offensive du moteur de recherche qui travaille sur des relais de croissance comme les suites bureautiques. Ce n’est qu’un début mais il peut significativement concurrencer MS sur certaines cibles de petit utilisateurs irréguliers. Mais arriver à faire imposer sa suite en entreprise n’est pas pour tout de suite.
Mais MS crée des logiciels professionnels tous azimuts, et propose une palette de soft assez dingue. Et c’est la ou il peut encore donner du fil a retordre.
Sur cette partie, je pense que Microsoft va clairement perdre des plumes. En effet, ils perdent progressivement leur avance et les concurrents se rapprochent vraiment de ce que fait MS dans le domaine. Il est certain que l’avenir va s’assombrir pour MS.
Mais c’est surtout du coté de Google, que cela va faire mal. De plus en plus de sociétés intègrent les apps Google et peut etre renonceront à Office. Pour le moment je ne pense pas que cela va se produire rapidement. En effet, Microsoft continue d’innover avec Office et les fait meme partir « dans les nuages » et suit donc la mode du cloud apps.

Une offre de logiciels et applications Web riche :

Ne l’oublions pas, Microsoft est le leader mondial du logiciel et pas seulement grace à Windows et Office mais a bien d’autres logiciels.
Prenons l’exemple de IIS et Sql Server, logiciels servant respectivement, pour faire simple, comme serveur logiciel de site Web, et serveur de base de donnée Web. Malgré leur qualité moyenne par rapport aux alternatives open source comme Apache ou MySql et PostGreSQL, les softs de MS restent encore extremement répandus surtout dans chez les grands comptes. En effet, les grands comptes qui veulent monter leur site ne croient pas encore tous à l’Open Source qu’ils considèrent à tort comme moins sûr et moins fiable que les solutions MS. Il est clair qu’une marque forte comme celle de Bilou, permet de les rassurer (meme si les produits sont un peu moins performants). De plus, pour continuer à parler Web, il faut citer le fameux language ASP.net qui remporte un franc succès auprès des developpeurs et surtout les très gros sites de vente en ligne… Toutefois, le succès considérable de Magento ne va pas faciliter l’affaire de MS pour leur CommerceServer et leurs serveurs propriétaires.
De plus, le lancement du framework de developpement d’applications dites « riches », Silverlight, montre que Microsoft sait parfaitement surfer sur la vague des RIA (et dieu sait que ca va cartonner).
Mais on peut citer aussi les logiciels de CRM, des ERP, des logiciels de sécurité, de développement logiciel et j’en passe…

Microsoft cartonne dans le domaine des jeux vidéos:

Mais microsoft c’est aussi les jeux vidéo. Le succès de la X-BOX est planétaire. Elle dépasse même sa concurrente japonaise : la PS3 y compris sur le sol japonais ! Patrie de Sony ! Il est vrai que la console de MS est un peu moins performante que sa concurrente, il faut le dire, mais elle suffit apparement a contenter la majorité des joueurs.
Tout le monde était dubitatif lorsque MS s’est lancé dans le jeux vidéo. A entendre beaucoup de monde, Sony était indétronable (je mets à l’écart Nintendo qui est sur un autre segment de clientèle). Et bien il donne du fil à retordre à la firme japonaise désormais.
De plus, Microsoft prépare vraiment son avenir dans le domaine et a annoncé des innovations vraiment révolutionnaires sur ces futures consoles.
Mais MS, c’est aussi le petit équipement informatique (claviers, souris…) ou il possède une belle part de marché meme si il se situe loin derrière le leader suisse Logitech. De plus les dernières innovations comme la table interractive Microsoft Surface qui a sidéré la planete entière, montrent qu’MS peut encore suprendre tout le monde même là ou on ne l’attend pas.
On peut citer encore les fonds de développement de startups, ou bien leurs nouvelles applications developpées en cloud computing…. je reste toujours convaincu que MS en a pleins d’autres dans le placard.

Bref, vous pouvez aisément voir que Microsoft est loin d’être dépassé voire refroidi. C’est, et cela restera à mon sens l’un des véritable poids lourd de l’économie mondiale. De plus, leur dernières innovations montrent qu’ils sont toujours réactif….C’est un véritable empire monstrueusement riche. Et on a beau dire, mais quand un empire se met en branle, ca met peut etre du temps, mais une fois lancé….ca peut faire beaucoup de bruit. L’avenir nous dira maintenant si Microsoft saura continuer sur cette lancée avec tous les prédateurs qu’il a aux trousses…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *